Paroles d’agriculteurs

Le productivisme développé depuis la fin de la seconde guerre mondiale a conduit à une agriculture intensive. Or les crises qui secouent aujourd’hui le monde agricole nous interrogent quant au rôle social et culturel de l’agriculture.

En collaboration avec l’association Mobil’homme, loin des circuits de la “grande agriculture”, j’ai rencontré 5 familles d’agriculteurs du Coiron, en Ardèche.

Le Coiron forme un secteur de 310 ha sur lequel se sont implantées une quarantaine d’exploitations agricoles. Il s’agit essentiellement d’élevages bovins en extensif. Ce plateau est un territoire à l’identité forte et à l’habitat diffus. L’élevage extensif qui domine pousse à la concentration des exploitations (« toujours plus, toujours vite ») ou à la spécialisation vers des viandes identifiées de haute qualité (« un produit de terroir »).

Plateau du Coiron, Ardèche / octobre 2003